Solar > Tupaj Katari
 



Mouvement Tupaj Katari (Julián Apaza)

Commission de Droits de l'Homme, Groupement de Quartier Avelino Bazán, Mères et Familles de détenus-disparus, peuples originaires, chômeurs, étudiants universitaires, artistes indépendants et tous ceux qui ont l'envie de participer à un projet de récupération de la "vie"…



Le 7 février 2006, à San Salvador de Jujuy, le Mouvement Tupaj Katari a occupé des hangars (galpones) abandonnés appartenant aux chemins de fer argentins (démantelés dans les années 90 par les politiques de privatisation). Les hangars sont devenus le site d’un centre social et culturel et un espace de participation sociale et politique visant à contribuer à une société plus juste et digne.

La situation socio-économique à Jujuy est très préoccupante en raison de la pauvreté et de l'indigence, et de la malnutrition infantile. La population soufre du manque de travail et des carences des systèmes éducatif et de santé. Des outils fondamentaux pour rompre avec cette situation sont l'éducation populaire, les arts, la créativité et la récupération de la culture populaire.

Les objectifs du Galpón sont :

  1. participer à la construction de réseaux qui aident à renforcer l'identité culturelle et la transformation sociale,
  2. constituer un espace de communication qui permet d’aborder les différentes problématiques sociales (familiales, éducatives, communautaires…) en quête du bien-être basé sur une meilleur qualité de vie et
  3. promouvoir l'utilisation du temps libre de la population jeune et infantile, provenant des maisons des alentours de "El Galpón", de manière à contribuer à une contention sociale, à la consolidation des liens, au dialogue et à l'échange, renforçant le travail collectif.
  4. Améliorer les équipements pour les cantines "Los Angelitos" et "Bartolina Sisa" (besoins en cuisinière, four, congélateur, tables,chaises)
Participent de ces activités un grand nombre de formateurs, des jeunes pour la plupart, ayant des connaissances et des expériences à partager.

Parmi les activités de Tupaj Katari on peut mentionner, des ateliers sur la sexualité et la reproduction, d'éducation alimentaire et de revalorisation des cultures andines et la création d'un espace pour les femmes. D’autres activités sont des ateliers d'écriture, de musique de danse et de théâtre, l’enseignement de langues (quechua, anglais, italien), une radio communautaire, le soutien scolaire et la formation à un métier (ferronnerie artistique, coiffure, menuiserie, couture, tissage).

Le groupe s'occupe également de la gestion communautaire de la Cantine "Los Angelitos", du Verre de lait " Bartolina Sisa", des Bibliothèques "Alcira Fidalgo", et « Commission des Droits de l'Homme », d’un Projet d'Articulation avec des unités pénitentiaires et d’une Commission des Droits de l'Homme.

Leurs efforts nous ont incité à leur apporter un soutien financier de 1000 €, somme remise contre reçu en Avril dernier, par un adhérent lors d'un voyage.

 

Retour