La escuelita de Famaillá

foto Tucuman



Le premier centre clandestin de détention et de torture ouvert pendant la dictature militaire (1976-1983) se trouve à Tucumán, et il est connu sous le nom de La Escuelita de Faimaillá (La Petite Ecole de Famaillá). De nos jours, l’organisation Espacio para la Memoria y la Promoción de los Derechos Humanos - La Escuelita de Faimaillá &œuvre pour la préservation de l’édifice en tant que centre de mémoire et de souvenir des personnes qui y ont été emprisonnées et torturées. Cette organisation vient de recevoir un don de Sol.Ar.

Sol.Ar a organisé des activités diverses pour faire connaître en France le rôle que le terrorisme d’état a joué en Argentine pendant la dictature. Sara Carrizo, présidente de Sol.Ar et Roberto Giambastiani (survivant de centre clandestin la "Escuelita") ont remis les fonds récoltés par Sol.Ar à María Coronel, coordinatrice de "Espacio Escuelita de Famaillá", et Graciela Cortez, en représentation du CA. Elles ont exprimé leur reconnaissance à l’apport de Sol.Ar, en soulignant que sa valeur va bien au delà des aspects financiers
Lien au site de la escuelita
retour -->